Amazon, géant du e-commerce

Amazon, géant américain du eCommerce, contrôle 35% du commerce électronique aux États-unis et pourrait atteindre les 50% courant 2018 selon une étude de Bain & Company.

D’ici là, on estime que les ventes d’Amazon atteindront 250.000 millions de dollars, ce qui équivaut au PIB de pays tels que la Finlande, l’Irlande et la Grèce.
Ces dernières années, la multinationale s’est tellement développée que peu se souviennent que lorsqu’elle a été lancée, l’entreprise dirigée par Jeff Bezos n’était guère plus qu’une librairie en ligne qui constituait une menace pour l’existence des librairies de quartier traditionnelles.
Aujourd’hui, l’entreprise vend des produits dans 34 catégories différentes, auxquelles s’ajoute son offre high-tech de services informatiques qui a hissé Amazon au rang de premier fournisseur mondial du « cloud public », sans parler de ses incursions dans les domaines du matériel informatique (Kindle, Kindle Fire, Dash Button) et du contenu en streaming (Amazon Music, Amazon Video), ou encore sa récente entrée dans le monde de la logistique avec des services tels que Amazon Prime Now.
Amazon se lance sur l’hexagone en Août 2000, juste après l’Allemagne et le Royaume-Uni en 1998. Entre fin 2008 et fin 2015, Amazon a plus que doublé le nombre de ses visiteurs uniques (VU), passant de 10 à 21 millions par mois (source Médiamétrie). L’audience d’Amazon

progresse plus vite que l’audience totale des sites marchands ces dernières années.
En 2016, Amazon est l’acteur qui génère le plus de visiteurs uniques (devant Cdiscount et la Fnac) ; il rassemblerait donc en moyenne 15,8 millions d’internautes français par mois. La marketplace rassemble également plus de marchands (59%) qu’eBay (54%) ou Cdiscount (27%). *Pourcentage de marchands qui vendent sur les Marketplaces – Source Fevad.
La croissance d’Amazon en France a donc été fulgurante ces dernières années. La multiplication de nouveaux services en 2016 ne fait qu’accélérer son développement : Amazon Prime Now, la livraison le soir même sur plus de 2 millions de produits, le programme Premium, etc. 2017 nous réservera sans doute encore bien des surprises.
Dans notre livre blanc « Optimisez et boostez vos ventes sur Amazon », nous vous donnerons les points clés pour devenir un bon vendeur sur Amazon : comment s’enregistrer, optimiser sa fiche produit, positionner vos produits, économiser sur vos coûts d’expédition, etc. Nous traiterons les meilleures stratégies pour qu’Amazon se convertisse en votre meilleur allié !

vendre sur la marketplace d’Amazon

Amazon est devenu une vitrine formidable pour les petites entreprises en quête d’internationalisation, et ce, grâce à Amazon marketplace qui vient en complément de leur boutique en ligne ; c’est même parfois leur seul moyen de toucher le consommateur final. vendre ses produits sur Amazon marketplace présente de nombreux avantages, dont les suivants :
Les ventes se font sur les cinq plateformes européennes d’Amazon.
• Il est plus facile de retrouver vos produits en ligne sur des plate-formes telles qu’Amazon.
• Des millions de clients qui ont déjà toute confiance en Amazon vont désormais avoir confiance dans votre marque.
• Il vous sera facile d’effectuer l’inventaire de vos produits sur toutes les plateformes européennes à partir du même compte.
• La sécurité et la protection contre les fraudes.
• Un service d’aide aux vendeurs en ligne et un accès aux forums dédiés aux vendeurs.
• La possibilité de vendre vos produits dans plus de 30 catégories.

Contrairement aux boutiques en ligne, il n’y a pratiquement aucune barrière à l’entrée sur une plate-forme telle que la place de marché d’Amazon. Ainsi, les petites entreprises qui souhaitent lancer leur activité de vente en ligne pourront bénéficier des avantages de ce type de plate-formes au départ, avant de voir si elles estiment judicieux de créer leur propre boutique sur internet.
Il est vrai qu’il est possible que les commissions perçues par Amazon auprès des vendeurs constituent un obstacle pour certaines entreprises qui préféreront opter pour une solution maison potentiellement plus rentable dans la mesure où elles n’auront pas à payer pour chaque produit vendu.
Cette approche, quoique pertinente dans certaines circonstances, trouve ses limites dans le fait que ces entreprises devront investir pour attirer de nouveaux utilisateurs, car si celles-ci ne consentent pas des investissements conséquents dans des programmes tels que Google Adwords ou Facebook Ads (pour ne citer que ceux parmi les plus connus), il est peu probable qu’elles parviennent à y attirer des clients potentiels.
Vendre sur Amazon en vaut-il la peine ? Comme nous le verrons dans cet e-Book, lancer son activité de vente sur Amazon est simple et peut également être rentable.
Si vous mettez aussi en œuvre certaines stratégies qui vous permettront de remporter la fameuse « Buy Box », vous serez en mesure de savoir dans quelles catégories il est préférable de booster vos premières ventes, d’apprendre à économiser sur les frais d’expédition et à tirer profit des outils marketing mis à disposition par Amazon, vous pourrez mesurer à quel point la multinationale de Jeff Bezos peut devenir votre plus grande alliée.

vendeur Particulier ou vendeur Pro

Avant de vous lancer dans la vente en ligne sur Amazon, vous devrez en premier lieu vous inscrire en qualité de vendeur. Les conditions nécessaires à l’inscription sont accessibles au plus grand nombre. Vous aurez besoin : d’une adresse e-mail, d’une carte de crédit valable, d’un numéro de téléphone, des références de votre compte bancaire, ainsi que d’une pièce nationale d’identité. De plus, il vous faudra transmettre des informations sur votre entreprise, telles que le type de société, la date et le lieu de sa création, son numéro d’immatriculation, le numéro de TVA, etc.
Après avoir rassemblé ces documents, vous pourrez vous enregistrer en tant que vendeur sur Amazon Services Europe et décider si vous souhaitez vendre vos produits exclusivement sur Amazon France ou aussi sur les quatre autres marchés européens, à savoir au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne et en Italie.
Vous devrez ensuite décider quel type de vendeur vous souhaitez être. En l’occurrence, Amazon propose deux formules : vendeur Particulier ou vendeur Pro. Le profil « Vendeur Particulier » est destiné à ceux qui ont une prévision de ventes de moins de quarante articles par mois. Vous aurez uniquement à payer une commission à Amazon quand vous vendrez un article (0,99 euros par article, mais cela peut varier selon les catégories). D’autre part, le « Vendeur Pro » qui a une estimation de ventes supérieure à 40 articles paie un tarif fixe de 39 euros par mois auquel s’ajoute un « tarif de référence » qu’Amazon appliquera à chaque article vendu. Quel est ce tarif ? Cela dépend de la catégorie. Un livre que vous vendrez 10 euros peut avoir un tarif de référence de 1,95 euros. Dans le cas d’un appareil photo vendu 150 euros, ce tarif peut s’élever jusqu’à 11 euros.
Si on est à la limite entre les deux profils, il peut être intéressant d’opter directement pour un compte Pro, puisque cela donnera accès à d’autres avantages tels que la possibilité d’ajouter des articles au catalogue Amazon, de vendre vos produits dans toutes les catégories ou de les rendre disponibles avec la fonction Achat en 1-Click, toutes ces options étant susceptibles d’améliorer les ventes

Catégories de produits

Amazon est l’une des plus grandes places de marché sur Internet. À cet égard, vous aurez la possibilité de référencer vos produits sur Amazon France dans une ou plusieurs des catégories suivantes :
Accessoires high-tech
Accessoires informatique
Accessoires pour appareils Amazon
Santé et appareils de bien-être
Bébé, Beauté
Bricolage et outillage
Chaussures et sacs à main
Cyclisme
Auto et moto Jeux vidéo et consoles
Sports et loisirs
DVD High-tech Bagages Maison Cuisine
Luminaires et éclairage
Instruments de musique
Bijoux Jardin Jeux et jouets
Livres Pneus Fournitures scolaires et de bureau
Montres Vêtements Logiciels Supermarché Jeu vidé Vidéo Santé et hygiène
Chaussures et accessoires

Quelques restrictions

si votre objectif est de rendre vos produits disponibles à la fois en France et dans d’autres pays européens, il vous faut demander une autorisation spéciale dans certaines catégories, comme pour les produits alimentaires, les produits de santé et d’hygiène
D’autre part, et bien que cela paraisse évident, il est bon de se souvenir que sur Amazon il n’est pas possible de vendre des produits illégaux ni des contrefaçons. Il n’est pas possible non plus de vendre des produits interdits par la politique d’Amazon, tels que les médicaments soumis à prescription, les drogues illicites, les armes, les munitions, le tabac, les animaux vivants, etc.
Malgré tout, si vous avez le moindre doute sur la possibilité de vendre votre produit sur Amazon, veuillez-vous rendre sur la page « restrictions sur les catégories, les produits et les contenus » dans laquelle vous apprendrez des choses étonnantes, comme par exemple qu’il n’est pas possible de vendre des diamants bruts n’ayant pas fait l’objet d’une certification selon le processus de Kimberley, ou bien des choses plus évidentes, comme par exemple qu’il est interdit de vendre des T-shirts avec des images ou des messages offensants.
De manière assez logique, il est recommandé d’agir avec bon sens, mais il faut également prendre en compte certaines particularités telles que :
La nudité : la vente d’images représentant la nudité de manière libre ou graphique est généralement interdite.
La publicité : elle est interdite sur des références destinées à faire office de portails vers des sites commerciaux ou privés, qui dispensent de la publicité ou des informations sur des offres qui ne sont pas d’Amazon.fr.
Propriété intellectuelle : les produits qui enfreignent la loi sur les droits d’auteur, les brevets, les marques déposées et tout autre droit lié à la propriété intellectuelle sont interdits.
Produits en provenance de pays sous embargo ou sanctionnés : sur Amazon. fr, on ne permet pas la vente de produits en provenance ou fabriqués dans un pays sous embargo ou sanctionné par les lois et règlements applicables à Amazon. C’està-dire qu’en tant qu’entreprise américaine, il ne nous est pas possible de vendre des produits fabriqués dans des pays tels que Cuba, l’Iran ou la Corée du nord.
Produits dangereux : les produits dont la sécurité n’est pas garantie sont interdits. Tous les jouets neufs et produits électriques doivent être porteurs de la norme CE. Tous les jouets et produits électriques, qu’ils soient neufs ou d’occasion, ne doivent pas présenter de dangerosité et, le cas échéant, doivent comporter une prise standard. Pour s’assurer que les produits électriques (d’occasion ou reconditionnés) sont sûrs, un expert doit en apporter la preuve avant la publication de l’offre de vente sur internet.

Créez votre catalogue

une fois votre inscription complétée, vous devez maintenant intégrer les produits de votre boutique. Certaines boutiques en ligne tels que Prestashop ou magento ont des plugins qui facilitent la migration de vos produits depuis votre boutique vers la place de marché d’Amazon, ce qui permet de coordonner les ventes qui sont faites sur les deux canaux.
Amazon met également Listing Loader à disposition des vendeurs. C’est un outil qui leur permet de rechercher dans l’immense base de données d’Amazon les produits qu’ils souhaitent vendre et intégrer à leur catalogue.
Dans certains cas, il peut toutefois être plus pratique d’importer les fichiers Excel avec votre catalogue et de les adapter aux modèles qui vous seront fournis par Amazon pour chaque catégorie. Si aucune des solutions ci-dessus ne convient à vos besoins, il vous faudra entrer manuellement toutes les informations des produits que vous souhaitez vendre.
Quelle que soit la méthode que vous choisirez pour l’intégration de vos produits dans la boutique Amazon, vous devez vous assurer qu’ils soient conformes aux recommandations d’Amazon liées à l’obtention de points pour entrer dans la « Buy Box ». Nous reparlerons plus tard de la Buy Box, mais voici déjà les principaux points à optimiser
1 titre du produit
Les titres des articles sont limités à 50 caractères. Il est d’usage de mettre une majuscule à la première lettre de chaque mot, afin d’attirer l’attention du lecteur. Ce qu’il ne faut jamais faire, c’est écrire toutes les lettres en majuscules.

Les nombres, les symboles et les caractères ASCII ne sont pas les bienvenus et certains termes comme « offre », « promotion » ou « gratuit » peuvent être en conflit avec les règles d’usage d’Amazon.

Les questions à se poser sont : le titre est-il explicite ? Est-il concis ? Est-il exact ? Si vous pouvez répondre « oui », alors il y a des chances que vous ayez un bon titre pour commencer à vendre.

2 Fiche produit

En-dessous du titre, vous devez renseigner une description qui reflète de façon aussi exacte que possible le contenu et les caractéristiques de votre article. Sur Amazon, cette description se divise en points qui listent les principaux atouts de l’article.
La multinationale accorde à chaque vendeur un maximum de cinq points par article. Cependant, lorsque l’information est recherchée sur un appareil mobile, trois points seulement s’affichent simultanément. Cela signifie qu’il faut vous assurer que l’information principale, les atouts qui font la différence, sont bien apparents dans les trois premiers points.
Sur cet espace descriptif, Amazon accorde jusqu’à 500 caractères, mais dans la mesure du possible, il vaut mieux en utiliser moins de 100, vous retiendrez l’attention du client potentiel avec moins d’effort. De la même façon que pour le titre, le plus important est d’aller à l’essentiel. Pas de clichés comme « bonne affaire » ou « bonne qualité »

3 Description détaillée

Dans cet espace, vous aurez jusqu’à 2000 caractères pour finir de convaincre votre client que ce que vous vendez vaut vraiment le coup. Tandis que, comme expliqué précédemment, avec la fiche produit, ce qui importe, c’est d’être précis et descriptif, cet espace est le lieu où vous pouvez en profiter pour mettre en avant les qualités intangibles du produit que vous voulez vendre.
Vous ne devez pas seulement amener le client à imaginer comment il peut rendre sa vie meilleure grâce à ce que vous voulez lui vendre, mais aussi évoquer les propriétés qui rendent ce produit unique.
Pour y parvenir, vous pouvez utiliser la technique journalistique des 5W (de l’anglais who, what, when, where et why, soit qui, quoi, quand, où et pourquoi) de sorte qu’aucune des questions possibles ne soit laissée sans réponse. C’est dans cet espace que vous éveillerez l’imagination du consommateur et que vous marquerez des points si vous êtes capable de lui raconter une belle histoire

4 Utilisation des images

Tout bon vendeur sait qu’une bonne image vaut tous les mots et Amazon ne fait pas exception à la règle. Dans le cas qui nous concerne, non seulement la place de marché ne récompense pas les produits qui sont associés à de bonnes images, mais elle pénalise ceux dont les images n’atteignent pas un seuil minimal de qualité.
Entre autres, les produits publiés sans image principale n’apparaîtront pas lors de la recherche ou de la navigation tant que la situation n’a pas été réglée. En ce qui concerne les images supplémentaires (vous pouvez en publier huit en plus de l’image de profil), il faut qu’elles soient claires, informatives et attractives.
Cela signifie que le produit lui-même devrait occuper au moins 85% de l’image sur laquelle il apparaît. Il est préférable de le montrer sans accessoire, sans filigrane ni traitement d’images. L’image peut uniquement contenir du texte si cela fait partie du produit. En ce qui concerne sa résolution, elle doit faire au moins 1000 pixels dans sa longueur et 500 pixels dans sa largeur pour permettre l’utilisation du zoom.

Bien positionner vos produits

Il existe deux types de produits sur Amazon : les produits vendus par Amazon et les produits vendus par des marchands tiers. sur la place de marché il n’y a aucune limite en ce qui concerne le nombre de vendeurs ou la quantité de produits vendus : le même produit est donc souvent vendu par plusieurs marchands
Lorsqu’un client consulte une « Fiche produit », il y a deux options :
1. Le produit est directement géré par Amazon, et la « Buy Box » affichera le propre stock d’Amazon.
2. Amazon ne propose pas son propre stock ; dans ce cas la marketplace redirige l’acheteur vers des marchands tiers. Amazon choisit un vendeur et indique les détails du produit dans la « Buy Box », qui se situe à droite de l’écran. Quand un client clique sur le bouton « Ajouter au panier », la vente est directement réalisée par le vendeur mis en avant par Amazon dans la Buy Box Dans les deux cas, sous la description de l’article, les utilisateurs auront la possibilité de consulter les autres offres que d’autres vendeurs font pour le même produit, qu’il soit neuf ou d’occasion. La clé est donc de faire apparaître votre offre en tête de liste lorsque l’utilisateur fait une recherche, ou dans les premières places des autres vendeurs mis en avant.
Pour déterminer qui arrive en première position dans cette « Buy Box » si convoitée, Amazon offre aux vendeurs la possibilité d’entrer en compétition et d’une certaine manière de gagner l’accès aux premières places aux enchères. Voici certains des paramètres pris en compte par ce géant de l’e-commerce

un compte Pro : seuls les vendeurs qui disposent d’un compte professionnel seront éligibles à la Buy Box.
Compétitivité du prix : dans la mesure où ils entrent en concurrence avec un certain nombre de vendeurs, ceux qui proposent les meilleurs prix sont ceux qui auront le plus de chances d’être en bonne position. Dans ce cas, Amazon prend en compte à la fois le prix du produit et les frais de livraison.
Historique en tant que vendeur sur Amazon : les vendeurs qui sont depuis longtemps sur la plate-forme et accumulent le plus grand nombre de produits vendus et de commentaires positifs sont généralement les plus susceptibles d’être en haut du classement.
nombre de commentaires : Ce n’est pas seulement important, c’est aussi vraiment positif de vendre un maximum de produits qui recueillent des avis de clients. Plus vous avez d’étoiles, plus vous aurez de points positifs permettant de gravir les échelons.
stock : Si vous ne disposez pas de stock pour un produit particulier, vous ne pourrez pas remporter la « Buy Box » donc il faut être particulièrement vigilant dans la gestion des stocks. Par ailleurs, il est fréquent que les clients désireux d’acheter vos produits et qui se rendent compte qu’ils ne sont pas disponibles laissent des commentaires négatifs sur votre entreprise, ce qui a également un effet négatif au bout du compte
vacances : si votre entreprise ferme pour les vacances, vous devrez d’abord vous assurer que vous n’avez pas de commande à expédier. Puis vous devrez communiquer votre période de fermeture via la page vendeur d’Amazon afin que vos produits ne soient pas affichés durant cette période. Dans le cas contraire, vous serez pénalisé
Conditions de livraison : plus vous proposerez d’options au client au moment de gérer la commande, meilleure sera votre réputation sur Amazon. Dans les premiers temps de votre aventure sur cette place de marché, il est judicieux d’assumer intégralement les frais de livraison
service client : la qualité de votre service client est proportionnelle à vos chances de remporter la « Buy Box ». Pour déterminer quel type de service vous fournissez, Amazon prend en compte non seulement les commentaires que vous recevez, mais aussi d’autres paramètres comme le fait que vous répondiez ou pas aux questions de vos clients et votre délai de réponse, votre politique concernant les retours, etc

En ayant à l’esprit ces éléments, comment pouvez-vous améliorer votre classement selon les critères de l’algorithme d’Amazon ? Tout d’abord, en vous efforçant de fournir une excellente qualité de service dans chacun des domaines qui viennent d’être cités
Ensuite, si vous vous lancez, vous pourriez envisager de débuter dans des catégories/ produits où il y a peu de concurrence, pour gagner de l’expérience en tant que vendeur. Si au contraire vous voulez vous distinguer d’emblée dans des catégories très concurrentielles, vous n’aurez d’autre choix que de réduire au maximum vos marges

optimisez vos envois

La logistique joue un rôle central dans l’univers de l’e-commerce. Quand le client clique sur le bouton d’achat d’un site internet, il ne s’attend pas seulement à recevoir ce qu’il vient d’acheter, mais il exige entre autres : d’être informé en temps réel de l’endroit où se trouve son colis, que celui-ci arrive aussi vite que possible (si possible dans les 24 heures), que les frais de livraison soient très bas ou bien directement pris en charge par le vendeur qui doit avoir une politique de retour transparente
Les grands acteurs du marché, comme Amazon lui-même, ont la capacité d’avoir la main sur leurs propres solutions logistiques, ce qui leur permet de contrôler le processus dans sa totalité, depuis la commande du produit dans l’entrepôt à la livraison à domicile à l’heure indiquée. Les petites entreprises, en revanche, jusqu’à récemment, avaient plus de difficultés car elles ne pouvaient pas entrer en concurrence avec les grands acteurs du secteur.
Dans le cas d’Amazon, il est vrai qu’il offre la possibilité aux petites entreprises de louer ses services de logistique, une option qui peut être intéressante dans certaines situations, mais qui ne fonctionne pas lorsque la PME dispose de ses propres entrepôts Les entreprises qui se trouvent dans ce dernier cas sont généralement « contraintes » de comparer les différents services de transporteur et de livraison destinés aux professionnels ou de prendre une formule e-commerce « tout en un » qui comprend parfois des services (la conception d’une boutique en ligne, la publicité, etc.) dont elles n’ont pas besoin lorsque la majeure partie de leur activité se fait sur une place de marché.
Il y a une solution que les entreprises peuvent envisager si elles sont dans ce cas, c’est le recours à un comparateur de services d’envoi de colis qui leur permettra d’obtenir des tarifs remisés et qui s’adaptera à leurs besoins.

Packlink Pro : économisez sur vos coûts d’expédition

Packlink, comparateur d’envoi de colis propose une plate-forme dédiée aux professionnels : Packlink Pro.
Packlink PRO est destiné aux entreprises et plus particulièrement aux e-commerçants. Cette plate-forme permet de choisir le service de livraison qui convient le mieux aux vendeurs en ligne parmi un choix de plus de 10 transporteurs. Le vendeur peut ensuite importer et centraliser toutes ses commandes sur un unique panel de contrôle, réaliser ses envois facilement, avoir accès à un historique complet de son activité, et suivre ses colis En fonction du volume de leurs envois, les entreprises peuvent obtenir des tarifs négociés auxquels elles n’auraient pas accès si elles devaient traiter directement avec un transporteur. De plus, Packlink PRO met à votre disposition un service client et vous simplifie la vie en prenant en charge des procédures pénibles telles que l’éventuel retour de produits

Les avantages de Packlink Pro pour les vendeurs Amazon

Grâce à Packlink Pro, toutes les commandes qui seront réalisées sur Amazon apparaîtront automatiquement sur un unique panel de contrôle depuis lequel vous pourrez finaliser tous vos envois en quelques clics.

Pas de frais ni de contrat
L’utilisation de la plate-forme Packlink PRO est totalement gratuite. Pas de contrat ni d’engagement. Il n’y a pas de volume minimum d’envois, ni de limite d’utilisation de la plate-forme

Large sélection de transporteurs
Packlink PRO travaille avec les plus grands transporteurs, parmi lesquels Colissimo, Chronopost, Mondial Relay, DHL, TNT, UPS, GLS, etc., et s’applique à faire en sorte que le vendeur dispose toujours de plusieurs options de livraison.

tarifs réduits
Les services d’expédition Packlink PRO contribuent à réduire les frais de livraison sur Amazon de 70%. Packlink négocie les meilleurs tarifs directement avec les transporteurs

Connexion aux autres solutions e-commerce
Si vous vendez sur d’autres sites que celui d’Amazon (par exemple sur d’autres marketplaces ou sur votre propre boutique en ligne), vous pourrez également facilement intégrer Packlink PRO à ces plate-formes : PrestaShop, WooCommerce, ZenCart, eBay, 1&1, Mirakl, etc.

Comment connecter votre boutique Amazon à Packlink Pro ?

vous pouvez connecter votre boutique Amazon à Packlink Pro en quelques minutes. Il vous suffit de suivre ces quelques étapes :
1- Allez sur http://developer.amazonservices.com, cliquez sur le bouton « s’inscrire sur mWs » et tapez le nom d’utilisateur et le mot de passe de votre compte vendeur Amazon.
2- Choisissez la deuxième option qui s’affiche, « Je souhaite utiliser une application pour accéder à mon compte vendeur Amazon avec mWs » et complétez les champs avec les informations suivantes :
Nom de l’application : Packlink PRO Numéro de compte du développeur de l’appli : exemple 3197-5154-4678
3– Cliquez sur le bouton « Suivant » pour accepter le contrat de licence, puis cliquez à nouveau sur « Suivant ».
4-  Copier les codes suivants :
– Identifiant du vendeur ·
Identifiant Marketplace (vous ne pouvez en choisir qu’un par compte Packlink PRO) ·
Authentifiant MWS
5– Allez sur Packlink PRO, « Paramètres » et choisissez « Amazon » sur le menu à gauche. Copiez les trois codes dans les champs correspondants puis cliquez sur enregistrer.
Vous pouvez maintenant effectuer des envois !

Amazon marketing services

en plus de créer une page produit de qualité, Amazon vous assiste aussi dans la promotion de vos produits grâce à ses outils marketing. Pour ce faire, il faut se tourner vers Amazon marketing services (Ams), une plate-forme depuis laquelle vous pourrez avoir la main sur tous les aspects de votre campagne publicitaire. Amazon vous propose trois différents formats pour promouvoir vos produits sur votre place de marché : « sponsored Products », « Headline search » et « Product Display ads ».

sponsored Products
Il s’agit de produits qui vous permettent de générer des ventes par le biais d’annonces ciblées à partir de mots-clés qui s’affichent dans les résultats de recherche. Ce système est très proche de celui de Google Adwords : vous devrez déterminer combien vous souhaitez investir chaque jour et sur quels mots-clefs vous voulez enchérir.
Tout comme les autres types de produits, Amazon ne vous facturera que pour chaque clic effectué sur vos produits sponsorisés. Vous devrez investir 10 euros par jour au minimum et tout nouvel utilisateur de ce programme se verra offrir la somme de 100 dollars sur son compte pour débuter sa campagne. Le coût par clic commence à 0,01 euros.

Headline Search
Headline Search présente des points communs avec Sponsored Products. La différence principale réside dans le fait qu’au lieu de mettre en lumière vos produits à l’intérieur des résultats de recherche, ils se retrouvent positionnés dans ces mêmes résultats.
Comme dans le cas précédent, pour améliorer l’impact de votre campagne, vous devez choisir des mots-clés pertinents que vos clients potentiels sont susceptibles de rechercher.
Dans ce format, vous disposez d’un espace un peu plus conséquent pour positionner vos produits, donc il est intéressant de créer des bandeaux vraiment attractifs qui poussent les acheteurs à cliquer sur votre publicité.
Le tarif de ce modèle de publicité commence à 0,10 euros.

Product Display Ads
Display Ads correspond au format classique de la « bannière » et cible certains types d’utilisateurs en fonction de leurs centres d’intérêt et goûts, en utilisant des données telles que l’historique d’achat de ces utilisateurs sur Amazon ou les articles habituellement consultés sur le portail.
Les publicités peuvent en ce cas apparaître à différents endroits : sur la page de détails du produit, à gauche des résultats de recherche, sous les résultats de recherche, sur les pages de commentaires de clients ou en haut de la page Liste des offres.
Amazon recommande l’utilisation de ce type de publicités pour les produits qui ont reçu un retour très positif et, par conséquent, ont accumulé un grand nombre de commentaires positifs.
En raison de l’importance de cette méthode de promotion, il est également recommandé de porter une grande attention à la landing page de ce type de publicités. Dans ce domaine, un travail bien fait doit vous conduire à sélectionner quels autres produits de votre inventaire sont liés à celui pour lequel vous faites de la publicité, afin que le volume de vues par impression augmente.
Comme pour les Sponsored Products, le coût d’affichage des publicités commence à 0,01 euros par clic effectué.

vendre plus et mieux

Amazon est non seulement l’une des plus grandes entreprises d’e-commerce au monde, mais c’est également l’une des meilleures vitrines pour toutes les entreprises qui veulent vendre sur internet et accéder à de nouveaux marchés.

Vendre sur Amazon est accessible à toute entreprise, mais seules celles qui suivent les « règles du jeu » et savent tirer profit des meilleures stratégies, trouveront dans cette place de marché un allié indispensable dans leur croissance.
Dans notre livre blanc « Optimisez et boostez vos ventes sur Amazon » nous avons voulu vous montrer certaines de ces stratégies, comme le fait d’optimiser sa fiche produit, de positionner ses produits en remportant la Buy Box ou d’investir en marketing.
Comme vous l’avez également vu dans ce guide, tous les efforts que vous faites pour vendre sur cette place de marché peuvent être annulés si vous ne faites pas un usage intelligent de votre gestion logistique. Le client ne veut pas seulement acheter un produit qui lui convient, il veut aussi qu’il arrive chez lui aussi vite que possible et avec toutes les garanties.
Et dans ce domaine Packlink PRO est une formule gagnante. Gratuite et simple d’utilisation, la plate-forme permet aux vendeurs d’économiser jusqu’à 70% sur leurs frais de livraison.
L’e-commerce va continuer à prendre de plus en plus de poids sur le marché mondial et seules les entreprises disposant des meilleurs outils seront en mesure d’en tirer le meilleur profit, et resteront au sommet. Souhaitez-vous vendre plus sur Internet ? C’est sur Amazon que ça commence !