Vous avez probablement déjà dégainé votre portable pour effectuer une petite recherche sur Google : vous voilà en train de consulter les fiches des différents établissements qui s’offrent à vous.
Si les avis, les questions-réponses ou encore l’emplacement peuvent faire la différence, un autre élément pourrait attirer votre attention et faire pencher la balance en faveur de l’un ou de l’autre : les Google Posts.

Cette fonctionnalité (parfois méconnu) de Google My Business peut être un moyen efficace de sortir du lot dans les résultats de recherche locaux – par exemple, Moz rapporte dans un article comment une entreprise a augmenté ses prises de rendez-vous de 11 % grâce aux posts.
Alors, qu’est ce qu’un Google Post ? Et quelles sont les bonnes pratiques pour en tirer parti et améliorer votre SEO local ? Voici les réponses.

Les Google Posts : qu’est-ce que c’est ?

Les posts permettent aux possesseurs d’un compte Google My Business de publier une sorte “d’article” qui apparaîtra directement sur leur fiche d’établissement, dans les résultats de recherche Google :

Les posts restent en principe visibles pendant 7 jours – bien que cela dépende de leur type, les posts “Événements” n’expirant qu’une fois la date de l’événement atteinte. Cela a pour effet d’encourager les entreprises à publier de façon régulière.
Cependant, les anciens posts restent consultables en cliquant sur “Afficher les posts précédents sur Google” :

Toutefois, publier constamment des posts sans les optimiser n’aura probablement pas l’impact espérée…

Comment réussir un post sur Google ?

Pour créer des Google posts performants qui attireront le regard des internautes et les inciteront à interagir, voici 5 points clés à ne pas négliger.

1) Bien choisir le type de post

Google distingue plusieurs types de posts ayant des finalités différentes :
Les posts “Nouveautés : pour donner des informations générales sur votre entreprise et ses actualités (ex : agrandissement du magasin).
Les posts “Événements” : pour promouvoir un événement organisé par votre établissement (ex : soirée salsa dans un bar).
Les posts “Offrir une réduction” : pour annoncer des soldes ou des promotions sur vos produits (ex : remise de 20 % pendant une semaine).
Les posts “Produits” : pour mettre en avant un produit vendu par votre entreprise (ex : sortie d’un nouveau produit).
La sélection d’un type de post adapté est le premier prérequis d’une publication réussie.

2) Un titre accrocheur

C’est une règle générale sur le web, qui vaut aussi pour les posts Google : écrire un titre concis et accrocheur, tout en étant assez exhaustif. Sa taille est d’ailleurs limitée à 58 caractères.

3) Un texte court

Techniquement, la “partie détaillée” d’un Google Post peut contenir 1500 caractères, mais on préférera se limiter à 150-300 caractères car le texte ne sera pas intégralement affiché au-delà de cette limite.

4) Un visuel soigné

C’est bien connu : les images attirent l’oeil, bien plus que le texte. Vous ne pouvez donc pas vous priver d’un visuel digne de ce nom pour accompagner votre Google Post :

Privilégiez les images originales, mettant en avant votre entreprise ou vos produits, plutôt que des photos génériques issues de banques d’images gratuites.

5) Un bon call to action

Tous les types de posts peuvent contenir un bouton d’incitation à l’action (ou call to action) : indispensable pour inciter les internautes à interagir avec votre post, que ce soit pour effectuer un achat, visiter votre site web, etc.
Choisissez un CTA approprié en fonction de l’objectif de la publication (par exemple, vous avez intérêt à utiliser le bouton “Achetez” si votre post fait la promotion d’un nouveau produit).

Pour finir
Les Google Posts sont une façon simple, gratuite et rapide de se démarquer dans les résultats de recherche locaux (à condition qu’ils soient optimisés en suivant les principes énoncés plus haut).
Les entreprises locales qui souhaitent augmenter le trafic issu de leur fiche Google My Business auraient donc tort de se priver de cette fonctionnalité parfois sous-exploitée.