L’étude de marché

Premier prérequis indispensable : étudier votre marché.
1) Intéressez-vous d’abord à sa taille : plus celle-ci est réduite, moins il y a de client potentiels, mais aussi moins de concurrents.
2) Identifiez aussi les réseaux de distribution des produits que vous comptez vendre. En effet, proposer aux consommateurs des produits facilement trouvables au supermarché du coin est un mauvais pari.
3) Vous devez également être en mesure de définir le public cible auquel s’adresse votre marchandise. N’oubliez pas que certaines catégories de personnes sont encore réticentes à l’idée d’effectuer des achats en ligne (même si ce phénomène se raréfie). Notez aussi que si vos produits concernent des personnes mineures, il y a de fortes chances qu’elles ne disposent pas de carte de crédit…
4) Vous devez également avoir une connaissance pointue de vos concurrents. S’ils sont présents sur ce segment de marché depuis quelques années, cela implique que ce dernier est stable et donc qu’il ne présente que peu de risques. Cependant, demandez-vous si vous pouvez faire votre place parmi eux.

La gestion des stocks

La gestion des stocks constitue une des problématiques les plus importantes à laquelle les e-commerçants sont confrontés. Afin de s’assurer que votre idée est viable, vous devez négocier avec vos (potentiels) fournisseurs pour qu’ils acceptent de vous vendre la quantité minimum de produits. Le temps d’être sûr de disposer de la clientèle nécessaire pour écouler un maximum de stock et pouvoir augmenter les quantités commandées. Lors de l’ouverture d’un site e-commerce, il est essentiel de prendre en compte l’obsolescence des produits. En effet, certains d’entre eux, tels que les smartphones, les tablettes évoluent constamment. Votre stock doit donc être renouvelé en permanence sans garantie de vendre vos produits déjà stockés

La motivation

Transformer un site e-commerce en véritable réussite nécessite du temps, de l’argent et un fort engagement. Si vous n’êtes pas passionné par le marché sur lequel vous souhaitez vous positionner, il y a peu de chances que votre boutique en ligne soit rentable. Avez-vous réfléchi au type de service client que vous allez proposer? Connaissez-vous votre valeur ajoutée par rapport à vos concurrents? Vous devez aborder ces thèmes avant de vous lancer tête baissée.

Les solutions e-commerce

Vous êtes décidé à créer votre site marchand ? Parfait !
Mais le plus dur reste à faire : choisir parmi les différentes posibilités qui s’offrent à vous pour le développement de votre site :

  1.  Les CMS e-commerce;
  2. Les logiciels Saas;
  3. Ou bien le développement d’un site clé en main sans utiliser de plateforme.

Pour vous aider à faire le meilleur choix, nous vous proposons un tour d’horizons de ces différentes solutions ainsi qu’un comparatif de leurs avantages et inconvénients respectifs.

Les principaux CMS e-commerce

PRESTASHOP
Facile d’accès, personnalisable et riche en fonctionnalités.
– Certaines limitations techniques et des possibilités d’optimisation SEO limitées.

WOOCOMMERCE
– Installation simple, configuration rapide.
– Catalogue d’extensions conséquent (bien qu’un certain nombre soient payantes et assez onéreuses).

MAGENTO
– Fonctionnalités riches et variées pour un site 100 % personnalisable.
– Installation et interface moins accessibles aux néophytes

Quelques logiciels SaaS

WIZISHOP
– Ergonomique et facile d’accès même pour les débutants.
– Le paiement s’effectue au pourcentage de votre chiffre d’affaires à partir d’un certain seuil

SHOPIFY
– Simple et personnalisable, avec notamment de nombreux templates.
– 3 formules d’abonnement mensuel allant de 29 $ à 299 $ par mois

BIGCOMMERCE
– Pratique et doté de nombreux outils pour améliorer vos conversions.
– Différentes formules d’abonnement à partir de 29, 95 $ / mois

CMS vs SaaS

CMS
Avantage

• Vous disposez intégralement de votre site ;
• Vous pouvez choisir votre hébergeur et votre serveur ;
• Vous pouvez personnaliser votre boutique en ligne et ajouter de nouvelles fonctionnalités comme bon vous semble ;
• Les CMS disposent souvent d’un vaste catalogue d’extensions (souvent gratuites) pour améliorer facilement votre site marchand.

Inconvénients
• L’installation et la configuration d’un CMS demande quelques compétences techniques (bien que cela varie selon les cas);
• Vous êtes responsable de la maintenance quotidienne du site, des mises à jour, des sauvegardes de base de données, etc.

SaaS
Avantage
• La maintenance de votre site est effectuée automatiquement par le fournisseur de la solution, vous n’avez donc pas à vous en soucier ;
• Les logiciels SaaS sont simples d’utilisation et accessibles à n’importe qui sans connaissances techniques.

Inconvénients
• Vous n’avez pas entièrement la main sur votre site, ce qui peut vous empêcher de le personnaliser entièrement ou d’ajouter de nouvelles fonctionnalités.
• Vous devez vous acquitter d’un abonnement pour conserver votre site et les prix sont susceptibles d’évoluer.

Le site clé en main

La création d’un site clé en main correspond au développement d’une boutique en ligne totalement unique, indépendamment de toute plateforme ou de tout logiciel. Cette solution nécessite de faire appel à un professionnel qui créera votre site marchand selon vos besoins, vos exigences et votre cahier des charges.

Site clé en main
Avantages 
• Vous n’avez aucune contrainte concernant les fonctionnalités de votre site ;
• Vous pouvez personnaliser son design comme bon vous semble ;
• Un développeur professionnel garantit le bon fonctionnement de votre site et de toutes ses fonctionnalités.

Inconvénients
• L’investissement initial est relativement élevé (même si, à long terme les autres solutions comme les logiciels Saas s’avèrent aussi très coûteuses) ;
• Vous ne bénéficiez pas d’un catalogue d’extensions et de certains autres avantages des plateformes e-commerce

Puis il fut trouver un développeur

Le design

En fonction de la solution que vous aurez choisi, vous aurez plus ou moins de liberté pour intervenir sur le design de votre boutique en ligne.
Malgré tout, il est indispensable de soigner l’apparence et l’ergonomie de votre site.
En offrant une expérience de navigation optimale à vos utilisateurs, vous maximiserez votre taux de conversion (c’est-à-dire la proportion de visiteurs qui effectuent un achat dans votre boutique).

Limitez les produits visible

• Un choix de produits plus limité réduit l’hésitation de vos clients et permet de multiplier vos ventes.
• Limitez donc le nombre d’articles que vos clients peuvent voir: répartissez vos articles sur plusieurs pages et n’en affichez pas des centaines d’un coup.
Mettez en avant vos articles:
• Les plus achetés: en montrant les articles les plus populaires, vous indiquez aux visiteurs qu’ils peuvent acheter ces produits sans hésiter, et vous ne les perdez pas au milieu de milliers d’articles;
• Ayant reçus de nombreux avis: les acheteurs en ligne se réfèrent énormément aux avis des autres internautes. Combinez cela avec un choix limité, et vous boosterez vos ventes

Équilibrez le texte et les images

• Si les images sont très importantes dans le choix d’un produit, il ne faut pas en abuser : trop de photo tue la photo.
• Sur vos fiches produits, il est donc inutile d’afficher des dizaines de visuels.
• Le texte reste un moyen privilégié pour les clients en ligne de prendre leur décision: ne le négligez pas.

Montrez les étapes de paiement

• Le paiement est le moment le plus crucial en e-commerce, et c’est aussi la phase où ont lieu de nombreux abandons de panier.
• Les causes de ce phénomène sont nombreuses, mais l’une d’elles est la longueur et la complexité du paiement.
• Il est donc très utile de montrer clairement les étapes du paiement et leur progression pour réduire les risques que le client ne parte sans avoir acheté

Proposez des filtres

• La plupart du temps, les produits se déclinent en différentes tailles, couleurs, matières…
• Il est donc important que vos clients puissent trouver précisément ce qu’ils recherchent.
• Vous devez donc mettre en place un système de filtrage performant par marque, pointure, coloris, etc.

Autres conseils

Les achats sur mobile sont de plus en plus répandus. En 2016, les mobiles représentaient même 16 % du chiffre d’affaires du ecommerce en France :Il est donc indispensable que votre boutique en ligne soit accessible et navigable facilement sur mobile, au risque de perdre de nombreux clients.

La Barre de recherche

Quand quelqu’un visite votre site e-commerce, il veut trouver ce qu’il cherche rapidement. En l’absence d’une barre de recherche ou si celle-ci est trop peu visible, vos clients pourraient ne pas s’attarder longtemps sur votre site.

La sécurité

48 % des gens sont réticents à acheter sur des sites n’ayant pas de sceaux de confiance –c’est-àdire des visuels qui attestent que le site est sécurisé et fiable. Il est donc indispensable de posséder des certificats de sécurité et de les mettre en avant, notamment aux moments cruciaux : panier, page de paiement… Faute de quoi, vous aurez du mal à gagner la confiance des internautes

Les couleurs

Loin de n’être que décoratives et esthétiques, les couleurs ont un véritable impact psychologique sur vos visiteurs, et notamment sur leur prise de décision. Les couleurs jouent un rôle majeur sur les taux de conversion. En fonction des coloris d’un site, certaines émotions se déclenchent chez les acheteurs. Plus de 93% des consommateurs affirment que l’aspect visuel du site constitue le facteur qui influence le plus leur décision d’achat

Le contenu

Le contenu est la clé d’un site e-commerce performant.
Un contenu de qualité offre deux bénéfices majeurs à votre boutique en ligne :
• Une expérience utilisateur optimale pour vos clients et futurs clients ;
• Un meilleur référencement sur les moteurs de recherche.
Nous traiterons ici des principaux contenus que doit abriter votre site e-commerce et des bonnes pratiques pour les optimiser – que ce soit pour vos lecteurs ou pour le SEO.

La fiche produit

Chaque produit que vous vendez doit posséder une page dédiée : la fiche produit. Celle-ci a plusieurs missions:
• Décrire de manière exhaustive l’article et ses caractéristiques ;
• Se positionner sur les bons mots-clés pour être bien référencé;
• Plus important encore : donner envie d’acheter

Comment écrire Une fiche produit vendeuse ?

• Identifiez votre public cible
Pour une fiche produit comme pour n’importe quel texte, savoir à qui l’on s’adresse est un prérequis indispensable. En connaissant bien votre cible –c’est-à-dire en ayant une bonne idée de ses besoins, de ses aspirations ou encore de ses moyens financier –vous pourrez adapter votre discours pour le rendre plus efficace et plus approprié.

• Dressez un argumentaire Chaque produit que vous vendez sur votre site possède ses propres caractéristiques, ses fonctionnalités, ses spécificités: bref, ses points forts. Et il est primordial de lister toutes ces caractéristiques, car elles vont être à la base de vos arguments de vente. À la base seulement, car ce qui intéresse vraiment vos clients, ce ne sont pas les caractéristiques techniques de vos produits, mais les bénéfices qu’ils peuvent leur apporter : chaque fonctionnalité doit donc être traduite en bénéfice client. On peut les formuler de manière positive (ex : un vélo permet de se déplacer plus vite) ou en mentionnant un problème que le produit peut résoudre (ex : une crème solaire permet d’éviter les coups de soleil).

• Définissez un ton Un texte réussi et convaincant, ce n’est pas qu’une liste de points forts et de bénéfices : c’est aussi la façon dont on les exprime. Il est important de définir un style, un ton qui va caractériser vos descriptions de produit et, dans le même temps, renvoyer une certaine image de votre marque.

• Dressez un argumentaire Les internautes ne lisent en moyenne que 20 % du contenu des pages qu’ils visitent. Moralité : les éléments capitaux, c’est-à-dire les points forts de votre produit et les bénéfices clients, doivent clairement ressortir de votre fiche produit et sauter aux yeux des visiteurs de votre site.

• Parlez de votre client Dernier principe à respecter : adressez-vous à votre client et aidez-le à se projeter. Mettez-le en situation, en vous exprimant comme s’il avait déjà acheté le produit : utilisez le présent (plutôt que le futur) et contextualisez l’utilisation de votre produit dans la vie quotidienne.

• L’URL et les titres Une bonne fiche produit commence par une URL descriptive et courte : bien qu’elle n’ait pas d’impact direct avéré sur le référencement, une adresse URL explicite incitera les internautes à cliquer. Le titre est un autre pilier du SEO. Il doit non seulement donner envie de consulter la fiche produit, mais aussi contenir le mot-clé principal visé.

• La description du produit La description de votre produit est essentielle pour le référencement de votre ecommerce car c’est elle qui représente le gros des mots de votre fiche produit. On rédige idéalement une description courte, puis une description longue plus étoffée. La première résume brièvement les points forts et les arguments de vente du produit : si elle doit contenir vos principaux mots-clés à des fins de référencement, n’oubliez pas qu’elle doit avant tout donner envie d’acheter.

La description longue, quant à elle, a une optique moins commerciale mais résolument plus SEO: développez autour du produit en employant un vocabulaire riche basé sur vos principaux keywords mais aussi des synonymes ou expressions alternatives.

• Les images Les fiches produits les plus réussies ont en commun d’exploiter avantageusement les images: non seulement elles permettent de montrer et de mettre en valeur vos produits, mais elles peuvent aussi être optimisées pour le référencement naturel. En utilisant à votre avantages certains attributs comme la balise Alt, le titre ou encore le nom du fichier, vous pouvez augmenter vos chances d’être trouvé via la recherche d’images. N’oubliez pas non plus de redimensionner et d’alléger vos visuels pour ne pas nuire au temps de chargement de votre fiche produit, ce qui pourrait nuire à votre SEO. Trouvez l’équilibre entre qualité (vos photos doivent donner envie) et légèreté.

• Autres facteurs Bien d’autres facteurs contribuent au bon référencement d’un site e-commerce. L’un des plus importants est sans doute la compatibilité avec les appareils mobiles : un site ne peut plus se passer d’un design responsive s’adaptant à tous les supports, à l’heure ou 64 % des français se servent de leur smartphone pour naviguer sur internet.

• Pensez également à suggérer des produits complémentaires (cross-selling) sur vos fiches produits ; Ø Dans l’idéal, une fiche doit contenir des UGC (traduit littéralement : «Contenus générés par les Utilisateurs »). Il s’agit surtout des avis et commentaires de vos clients sur le produit.

Parfois sous-estimées et délaissées au profit des fiches produits, les pages catégories sont pourtant des piliers de votre site e-commerce. Servant à rassembler les produits de même types, elles ont toutefois bien d’autres utilités, comme nous allons le voir.

• Utiliser des noms de catégorie simples et directs Les noms de vos catégories, et par conséquent les titres de vos pages catégories, doivent être simples et brefs. En effet, les visiteurs de votre site doivent pouvoir identifier rapidement le contenu de chaque catégorie et naviguer entre elles le plus simplement possible.

• Personnaliser chaque page catégorie Faire de chaque page catégorie une page d’accueil à part entière est très efficace pour offrir une expérience de navigation optimale à vos visiteurs. Par exemple, chaque type de produit peut avoir droit à une bannière avec un design unique.

• Soigner le filtrage Les visiteurs arrivant sur une page catégorie peuvent avoir une idée bien précise de ce qu’ils recherchent, d’où la nécessité de proposer des options de filtrage poussées. Vous pouvez ainsi les aider à trouver rapidement ce qu’ils recherchent et limiter les départs de votre site.

• Intégrer du texte On pourrait penser qu’une page catégorie doit se contenter de présenter des produits en se focalisant sur les photos. Pourtant, il est important d’intégrer beaucoup de texte sur cette page pour améliorer son référencement naturel

Le blog

Créer et alimenter régulièrement un blog est un excellent moyen de :
• Montrer votre expertise et votre connaissance de vos produits ;
• Fidéliser et engager vos clients ;
• Améliorer votre SEO.

Les guides d’achat

Le guide d’achat est un contenu très efficace en e-commerce :
• Très utile, il aide les internautes à choisir le produit qui leur convient le plus ;
• Il les invite dans le même temps à effectuer un achat dans votre boutique.

Les tutoriels

Pensez aux tutoriels pour mettre en situation les produits que vous vendez :
•  Inspirez vos clients en leur donnant des idées ;
•  Montrez-leur tout ce que vos produits peuvent les aider à réaliser.

Le marketing

Créer du contenu de qualité pour intéresser et convaincre vos visiteurs (ainsi que pour flatter les moteurs de recherche) n’est pas suffisant pour mettre en place un e-commerce performant.
C’est ici que le marketing intervient en vous aidant à:
• Trouver de nouveaux clients;
• Fidéliser vos clients actuels;
• Réaliser plus de ventes.
Nous aborderons ici les principaux canaux marketing à utiliser absolument pour promouvoir votre boutique en ligne.

L’emailing

L’email fait figure de vieux briscard dans l’univers du web. Et pourtant, c’est toujours un outil marketing extrêmement puissant
Récolter des adresses mail

• Placer stratégiquement des formulaires sur votre site La façon la plus simple et la plus évidente de collecter des adresses mail est de disposer des petits formulaires aux endroits stratégiques de votre site. Le footer (c’est-à-dire le pied de page) est l’endroit le plus commun pour en placer un. Si un visiteur le voit, cela implique qu’il a fait défiler une page entière et donc qu’il a un certain intérêt pour votre site : il sera donc plus enclin à s’inscrire à votre newsletter.

Les tactiques d’emailing à connaître

L’email de bienvenue Pour établir une relation de long terme, il faut démarrer par des gestes simples: dire bonjour et souhaiter la bienvenue à vos nouveaux clients quand ils viennent de créer un compte sur votre site est un très bon début.

L’email d’anniversaire Montrez à vos clients que vous les connaissez et que vous ne les oubliez pas : envoyez-leur un email personnalisé le jour de leur anniversaire (ou, à défaut, le jour anniversaire de leur inscription sur votre site). Cela ne peut que leur faire plaisir.

L’email de recommandation personnalisé La personnalisation est l’une des armes marketing les plus efficaces. En recommandant à vos clients des produits qui les intéressent réellement, vous maximisez vos chances qu’ils fassent un achat sur votre site

L’email de relance de panier abandonné L’email de relance de panier abandonné est indispensable pour limiter la perte de nombreuses ventes –plus de la moitié des acheteurs en ligne abandonnent leur panier avant d’acheter !

L’email de demande d’avis Il est très important d’obtenir des avis client sur vos produits car la plupart d’entre eux se basent sur ces évaluations pour faire leurs achats

L’email de parrainage L’approche de cet email marketing est un peu particulière : elle ne vise pas à convaincre votre client d’acheter directement sur votre site, mais plutôt à faire parler de votre offre autour de lui et ainsi glaner de nouveaux clients

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent un second canal incontournable dont votre boutique en ligne peut profiter de différentes façons. Le b.a.-ba du social media marketing consiste à : • Cultiver l’image de votre marque, fidéliser votre communauté à travers des publications régulières;
• Informer vos clients (nouveaux produits en vente, ruptures de stocks, événements, etc.);
• Faire profiter vos fans d’offres spéciales, de bons de réductions, etc.

Toutefois, les e-commerçants peuvent tirer avantage de certains réseaux sociaux pour vendre directement leurs produits. C’est notamment le cas sur Facebook : c’est pourquoi nous décrirons les grandes étapes de la création d’une boutique sur cette plateforme

La boutique Facebook

Facebook est le n°1 des réseaux sociaux, ce qui en fait un média quasi incontournable pour votre site e-commerce. En particulier parce qu’il offre la possibilité de créer une boutique sur votre page : de quoi donner un vrai coup de boost à vos ventes.
Vous pourrez y importer tout votre catalogue (ou seulement les produits phares que vous souhaitez mettre en avant).
Chaque produit se présente sous forme de fiches, comme sur votre site ecommerce.

Vous pouvez y intégrer :
• Le nom du produit et la marque
• Le prix
• La remise si le produit est en promotion ou
• Une ou plusieurs photos
• Une vidéo de démonstration
• Une description

  • Pour créer votre propre boutique Facebook, commencez par ajouter un onglet «Boutique » à votre Page. Voici la procédure à suivre : 1. Rendez-vous dans «Paramètres» (en haut de votre page, à droite) 2. Cliquez sur «Modifier la Page » à gauche 3. Dans la partie « Onglets », cherchez l’onglet « Boutique ». 4. Cliquez sur «Ajouter un onglet » en bas de page.
    Sélectionnez ensuite «Boutique » parmi les différents choix proposés