81,7 milliards d’euros ! C’est la somme dépensée par les français en 2017 sur Internet.

Le e-commerce est plus que jamais en croissance, porté par l’élargissement de la clientèle, et par la hausse de la fréquence d’achat ! Les Français n’hésitent plus à acheter en ligne, quels que soient les supports, ordinateurs, tablettes ou mobiles. En 2017, on comptait plus de 37 millions de français cyberacheteurs, soit la population du Canada !

OPTIMISEZ

 Votre page d’accueil
La page d’accueil, ou home page, est l’ADN de votre e-commerce, et lorsque vous réalisez des campagnes marketing elle est souvent la destination de vos opérations. Sur ces principes, la page d’accueil se doit de présenter l’essentiel de votre offre avec clarté. Suivez nos astuces pour la rendre attractive, renforcer l’expérience utilisateur et augmenter vos conversions. Organisez votre page d’accueil sur les zones importantes : le header et le footer, puis l’agencement de la partie centrale et l’optimisation pour un chargement rapide.

HEADER ET FOOTER (HAUT ET BAS DE PAGE)
La page d’accueil est la vitrine de votre boutique. D’un coup d’oeil, les visiteurs doivent retrouver toutes les informations pertinentes sur votre marque et sur vos services. L’objectif est de rassurer l’internaute en le guidant dans sa navigation.

Header : restez conforme tout en éveillant la curiosité
Le header est un espace de communication prioritaire, d’autant plus que celui-ci reste visible sur toutes les pages. Selon le profil du site vous devrez certainement ajouter d’autres informations : traduction, livraison gratuite, connexion pro, wishlist… Ne retenez que les éléments pertinents et renoncez aux liens sortants qui seront relégués dans le footer. Pour être efficace cette zone doit impérativement inclure les éléments suivants :
LE LOGO, VOTRE IDENTITÉ
Qu’il s’agisse d’un texte ou d’une image, le logo doit être de dimension suffisante pour s’afficher correctement sur les appareils mobiles, et sur les réseaux sociaux lorsqu’un internaute partage votre page. Vous placerez idéalement un lien qui mène vers la page d’accueil sur celui-ci, puis vous l’agrémenterez d’un slogan ou d’une accroche au format texte. Pour rester conforme avec les habitudes des internautes, le logo sera centré ou positionné sur la gauche du header.
UN PANIER D’ACHAT FACILEMENT REPÉRABLE
Pour être facilement repérable, le panier doit être positionné sur la droite. Cette disposition permet une bonne accessibilité car il s’agit d’une zone que les internautes cliquent naturellement. Le panier pourra être représenté par un caractère de police d’écriture (Font Awesome, Material icons…) ou par un pictogramme. Si vous optez pour un pictogramme ce peut être l’occasion de vous différencier de la concurrence en faisant appel à un graphiste. Faites réaliser une image stylisée constituée de lignes simples et monochromes, le panier ne doit pas être trop fantaisiste. Prévoyez un affichage spécifique lorsqu’il est actif : couleur différente et affichage de la quantité de produits.
LE TÉLÉPHONE : PREMIER ÉLÉMENT DE RÉASSURANCE
En général un numéro de téléphone fixe est plus rassurant qu’un portable. Vous pouvez toutefois afficher un numéro de mobile si vous souhaitez mettre en place une communication plus intimiste avec vos clients. Cela se pratique de plus en plus lorsqu’on s’adresse à une niche ou lorsque les produits commercialisés sont de fabrication artisanale. Ajoutez un lien vers la page contact pour faciliter l’accès à votre service après-vente, puis placez ces informations dans la partie supérieur du header.
LE CHAMP DE RECHERCHE
Un moteur de recherche interne améliore l’expérience utilisateur. Saviez-vous que plus de la moitié de votre sibles les informations suivantes de façon permanente : conditions générales de vente, mentions légales, déclaration CNIL, conditions de livraison, retours et rétractation, utilisation de cookies. En plus d’être en règle, ces informations confirmeront à votre public que votre site marchand est une enseigne sérieuse qui saura traiter leur commande avec soin. Cela est d’autant plus important si vous ne possédez pas de magasin physique dans lequel recevoir votre clientèle. Disposez les liens de ces pages dans une même colonne, sans les mélanger à des éléments de communication secondaire.
LE FOOTER EST LA FÊTE DE VOTRE RÉASSURANCE
Le footer est une zone tout à fait adaptée pour rassurer vos prospects. Réalisez l’affichage de quatre à six pictogrammes sur lesquels vous ajouterez des liens. Une ou plusieurs de ces URL pourra orienter l’internaute vers une page spécifique dans laquelle vous détaillerez vos bons plans et les avantages client de votre offre du moment.
Enfin, présentez vos informations utiles dans les autres colonnes du footer : téléphone, lien de contact, adresse postale, logos des moyens de paiement, champ d’inscription à la newsletter, lien vers votre blog et comptes de réseaux sociaux, plan du site et copyright. N’hésitez pas à mettre en avant les avis client et votre note globale si vous disposez d’un module d’avis vérifiés.

AGENCEZ

Page d’accueil
Une fois que l’internaute est sur votre site, l’objectif principal est de réussir à le garder et ne pas le laisser repartir sans conversion. Une bonne structure de votre page, entre les éléments incontournables et ceux suscitant l’envie, permettra de faire la différence.

Une bonne arborescence pour une navigation fluide Organisez vos catégories de façon logique, puis donnez leur un nom suffisamment explicite pour que l’internaute comprenne rapidement de quoi il s’agit. Votre arborescence produit ne devrait pas contenir une trop grande profondeur de sous-catégories, réalisez un maximum de trois niveaux. Si vous disposez de trop peu de produits dans une rubrique, regroupez-les dans une même catégorie afin de présenter une offre plus complète. Vous supprimerez les désignations comme «autre» et «divers» qui sont trop évasives. Une disposition prévue pour convertir À vos chronos vous avez 5 secondes pour convaincre ! Lorsqu’un internaute parvient sur une page, c’est sur ce laps de temps qu’il se décide à poursuivre sa navigation ou à quitter le site. Vos premiers visuels devront être saisissants, puis vous continuerez à capter son attention au fur et à mesure qu’il descend dans la page. Chaque élément de la partie centrale doit servir un seul objectif : convertir votre visiteur en acheteur.

LE DIAPORAMA DOIT RETENIR L’ATTENTION
• Vous diffuserez simultanément un maximum de trois images de diaporama ,
• Vos visuels ne devront pas contenir trop de détails car ils seraient trop petits voir disgracieux sur mobiles ,
• Préférez la superposition de votre accroche au format texte, dans une balise H2 ou H3. Cela vous permettra de maîtriser la taille du texte en responsive, et vous donnera la possibilité d’intégrer des mots clés efficaces pour le référencement naturel ,
• Vos images seront nommées avec soin en utilisant le trait d’union comme séparateur : meilleur-drone-pas-cher.jpg ,
• Préférez des visuels à caractère commercial plutôt que des images produit ou de simples images de présentation ,
• Bannissez les longs textes, puis adaptez le temps de rotation du diaporama à vos messages pour une lecture confortable.
CAP SUR L’ATTRACTION DES PRIX
Rendez votre page d’accueil transactionnelle, c’est le bon endroit pour mettre en avant vos produits d’appels, promotions ou ventes flash. Le prix et le délai sont des leviers psychologiques très efficaces. Vos blocs produits devront inclure un bouton d’ajout au panier, le prix d’origine barré, le pourcentage de réduction, ainsi qu’un macaron signalant le type d’offre.
AÉRER AVEC UN SLOGAN QUI RASSURE
Un slogan sur fond uni disposé sur toute la largeur de l’écran est un bon moyen pour créer une séparation entre deux rubriques tout en aérant le contenu. Ce type de phrase doit contenir des mots forts, rassurer et inciter à l’action. Faites court pour être convaincant sans créer de distraction. Utilisez une balise H2 ou H3 si votre phrase contient un mot clé, dans le cas contraire vous la placerez dans une balise de paragraphe
METTRE EN VALEUR UNE SÉLECTION PRODUIT
Vos images produit devront être sur fond blanc et mesurer au moins 250 pixels de large. Misez sur des valeurs sûres en proposant des produits appréciés des internautes dont le prix est moins élevé chez vous. Pour clarifier votre offre les produits devront être cohérents les uns avec les autres. Côté fonctionnalité, vous pourriez ajouter un zoom ou l’affichage d’une vue supplémentaire au survol. Puis passez à l’action, encouragez immédiatement l’internaute à acheter en lui plaçant un code promo dont la validité est limitée dans le temps
INSTAUREZ UN CLIMAT DE CONFIANCE
En bas de page d’accueil vous pourrez afficher les derniers articles de blog, un contenu rédactionnel, un flux provenant des réseaux sociaux (images Instagram, posts Facebook…). Faites un choix parmi ces possibilités pour retenir l’information qui sera la plus valorisante pour vous. Celle-ci contribuera à créer une relation de confiance avec vos visiteurs.

SÉCURITÉ ET CHARGEMENT

Afin de garantir l’efficacité de votre stratégie marketing ou UX, votre boutique se doit d’être techniquement optimale. Un temps de chargement trop long ou des pages non sécurisées sont des erreurs qui pourraient vous couter une conversion. Autant mettre toutes les chances de votre côté, travaillez donc ces points comme le reste de votre stratégie !

Optimisez le chargement

ALLÉGEZ VOS IMAGES
Souvenez vous de la règle des 5 secondes, votre page d’accueil doit charger le plus rapidement possible pour ne pas imputer sur le temps de prise de décision de l’internaute. Le poids des images est souvent la principale cause d’une lenteur de chargement. Téléchargez des images préalablement recadrées aux bonnes dimensions. Si le temps de chargement de votre page d’accueil est encore trop long, réduisez la quantité de vos diaporamas à deux ou trois, car ce sont généralement ces visuels qui sont les plus lourds. Il existe des outils qui permettent de mesurer le temps de chargement d’une page web, cependant rien ne vaut un ressenti réel. Nous vous suggérons de tester aussi votre site en le consultant sur différents appareils.

HÉBERGEMENT WEB
Actuellement les serveurs SSD ont la cote, ils ont l’avantage d’être très rapides grâce à des disques durs à puces de mémoire flash. Demandez conseil à un développeur web sur la solution qui sera la plus adaptée aux fonctionnalités et au volume de votre site e-commerce. En matière d’hébergement vos critères de sélection ne devraient pas être basés sur le prix, un discours commercial ou le conseil d’un ami. Rien ne vaut le conseil d’une agence digitale spécialisée dans ce domaine.
Sécurisez votre site Même si votre site e-commerce est déjà lancé, il n’est pas trop tard pour prendre l’initiative de le sécuriser davantage. Vérifiez déjà que votre email de connexion du back-office n’est pas affichée sur le front-office de votre boutique.

HTTPS L’URL
de votre site devrait obligatoirement commencer par https:// ; ceci évitera à vos clients d’apercevoir une alerte de sécurité affichée par leur navigateur. Le protocole SSL permet également d’obtenir un meilleur référencement naturel. Lorsque vous passez votre site sur un protocole SSL, un simple réglage du nom de domaine ne suffit pas, il vous faudra également adapter chaque lien de votre site sur cette nouvelle url pour éviter d’avoir du “mixed content” (lorsque du contenu non sécurisé est présent sur un site en HTTPS) et prévoir les redirections correspondantes.

VERSION DE DÉVELOPPEMENT
Vous devriez disposer d’un site de développement en parallèle de votre site de production, même si des sauvegardes quotidiennes sont effectuées. Le site de développement est une copie conforme de votre boutique en ligne, il apporte un confort supplémentaire tout en permettant de tester de nouvelles fonctionnalités sans crainte de générer des dysfonctionnements le temps des réglages. Vous pourrez ainsi réaliser des mises à jour régulières de vos modules PrestaShop en toute sérénité, et tester les performances de votre boutique sans perturber votre activité.

FLUIDIFIEZ votre navigation

VOS CATÉGORIES
les portes d’entrée vers vos produits

NAVIGATION
Plus qu’une simple liste de produits, la page de « catégorie » est comme le
rayonnage d’un magasin dans lequel vous prenez soin de disposer vos produits.
Vous mettrez en avant vos plus belles références, puis vous organiserez les
suivantes dans des sous-rubriques pour faciliter le repérage de l’internaute. Il
ne sera pas nécessaire de créer des catégories pour les marques, promotions,
meilleures ventes et nouveautés, car le logiciel PrestaShop inclut déjà ces
rubriques dans des pages dédiées.

ARBORESCENCE ET NOMMAGE
Soigner l’arborescence sera d’autant plus important si votre offre est variée ou composée de nombreux produits, s’ils sont personnalisables ou si vous proposez un système de réservation en ligne ; ces aspects ajoutent généralement une étape supplémentaire entre la sélection produit et la finalisation de la commande. Vous n’allez pas modifier toute l’arborescence ni renommer les onglets du menu (à moins que cela ne soit réellement nécessaire), vous vérifierez la clarté du nommage de ces rubriques tout en évitant l’utilisation de noms fantaisies et la ponctuation inutile.
Lorsque vous vendez des produits similaires avec différentes tailles ou coloris, utilisez de préférence la fonctionnalité des caractéristiques et attributs pour les différencier, plutôt que de créer une sous-catégorie par taille, par couleur et par matière. Ces valeurs pourront ainsi être exploitées par un module de filtre. Vous ajouterez ensuite des fonctionnalités pertinentes qui permettent d’améliorer l’expérience des internautes lorsqu’ils naviguent sur votre site

CHAMP DE RECHERCHE
N’hésitez pas à faire l’acquisition d’un module de recherche avancée pour faciliter l’accès à vos produits. Cette fonctionnalité permet de combiner plusieurs critères (marque, sous-catégorie, attribut et caractéristique) en supplément d’un terme de recherche. Les internautes reviennent plus souvent sur un site et renouvellent l’acte d’achat lorsque celui-ci est pratique. Le champ de recherche avancée est un investissement qui valorisera votre offre. Si ce module ne correspond pas tout à fait à vos attentes, votre développeur préféré pourra l’adapter en fonction de vos besoins

FILTRE PRODUITS
Quand un internaute recherche un produit précis dans une boutique en ligne, l’arborescence des catégories est parfois difficile à comprendre et le champ de recherche n’est pas toujours suffisant pour aboutir au résultat escompté. Filtrer le catalogue à l’aide de clics rend l’opération plus ludique et motivante pour l’internaute, tout en perfectionnant la pertinence des résultats. Disposer d’un filtre spécifique pour chaque catégorie sera aussi plus efficace. Pour aider vos clients à trouver la satisfaction et augmenter le nombre de vos ventes, un dispositif de filtre ne devrait pas afficher de produits en rupture de stock.

L’AJOUT AU PANIER
Vous vous êtes certainement rendu compte que de plus en plus de sites e-commerce n’affichent plus de bouton d’ajout au panier dans les vignettes produit. Les internautes ajoutent rarement un produit au panier sans en avoir consulté les particularités. Il s’agit également de la démarche des référenceurs pour inciter l’internaute à consulter la page dédiée du produit, ce qui augmente ainsi le volume des pages vues et le positionnement naturel du site dans son ensemble. En gagnant de l’espace vous pourrez prévoir l’affichage des avis client (sous forme d’étoiles) ainsi que le nombre de commentaires lors du survol de la vignette. Ceci constituera une incitation supplémentaire pour découvrir chaque produit.
Les boutiques en ligne qui conservent ce bouton d’action depuis la page catégorie commercialisent généralement des produits à petits prix, pour lesquels la consultation des détails est moins nécessaire. Dans ce cas le bouton d’ajout au panier doit être le plus simple possible et situé en bas de chaque vignette produit.

LA WISHLIST
Elle donne la possibilité à l’internaute de constituer une liste de ses produits favoris en vue de les acheter plus tard. Le plus souvent cette fonctionnalité n’est pas visible tant que l’internaute n’est pas connecté à son compte client. La wishlist est aussi destinée à constituer une liste d’articles qui sera transmise aux connaissances de l’intéressé, pour créer par exemple une liste de cadeaux de mariage.

LA FICHE PRODUIT

NAVIGATION
La disposition de vos contenus doit convaincre vos prospects que votre offre
est la meilleure. Sur ce principe, votre présentation doit répondre d’un coup
d’oeil aux principales interrogations des internautes. L’organisation idéale des
pages produit devra inclure les éléments suivants de part et d’autre de la ligne
de flottaison.
Les éléments indispensables

AU DESSUS DE LA LIGNE DE FLOTTAISON
• Un titre suffisamment explicite
• Une courte présentation du produit qui résume l’essentiel du produit
• Plusieurs photographies de bonne qualité
• Le prix et un bouton d’ajout au panier
• Un aperçu des notes et avis client

EN DESSOUS DE LA LIGNE DE FLOTTAISON
• Des boutons de partage vers les réseaux sociaux
• Les éléments techniques (ou caractéristiques)
• Une description longue
• Une vidéo de démonstration du produit
• Les témoignages “client”
• Des produits complémentaires Et en détails, ça donne quoi ?

NOM DU PRODUIT
Pensez mobile first : la plupart des CMS prévoient l’affichage du nom du produit à droite de la photographie, cependant lors du passage en responsive ce titre se dispose en dessous de l’image principale et des vignettes de vues complémentaires. Demandez à votre intégrateur de modifier le code source de votre template afin que le nom du produit soit placé avant les visuels.

DESCRIPTION COURTE
Évitez de rédiger ces descriptifs comme des articles de blog : utilisez de préférence un ton technique et réalisez des phrases courtes qui résument les caractéristiques principales du produit. Une ancre « Plus d’info » pourra être affichée juste en dessous pour diriger l’internaute vers une description plus détaillée. Une ancre est un lien qui mène vers une partie différente d’une même page. Des paragraphes courts alignés sur la gauche seront plus faciles à lire. En effet, une étude a révélé que les textes centrés ou justifiés rendent la lecture plus monotone et donnent moins de crédibilité au contenu.
Vous respecterez ces mêmes principes de présentation pour la description longue, dans laquelle vous pourrez inclure davantage d’arguments et de réponses aux questions les plus fréquentes des internautes.

PHOTOS DU PRODUIT
Présentez le produit sous tous ses angles avec un minimum de trois visuels, l’un d’entre eux pourra mettre en scène le produit. Il devra être possible d’agrandir chaque image par un système de zoom ou de popup

VIDÉO
Une vidéo pourra montrer aux internautes comment utiliser le produit. Cet élément de stratégie marketing apporte fiabilité et authenticité à l’article présenté

VUE 360°
L’intégration d’une vue 360° (ou panoramique) permet à l’acheteur de manipuler le produit du regard, un peu comme s’il était en magasin. Cette fonctionnalité stimule le désir d’achat et génère moins de retours produit

CALL TO ACTION
La zone de call to action doit être claire et évidente pour inciter les visiteurs à sélectionner le produit. Détachez-la du reste des informations pour améliorer sa visibilité et son accessibilité. Vous disposerez les différentes déclinaisons produit à proximité du prix pour que l’internaute visualise immédiatement chaque variation de prix lorsqu’il sélectionne un attribut. Le bouton d’ajout au panier sera situé juste après et sans surcharge visuelle inutile. Le seul autre élément cliquable de cette zone devrait être le bouton d’ajout à la wishlist

RÉASSURANCE
S’il reste suffisamment d’espace au dessus de la ligne de flottaison, vous pourrez y placer le nombre d’avis client, la note globale du produit et les boutons de partage vers les réseaux sociaux. Un petit bloc nommé « service client » faisant apparaître un numéro de téléphone sera une réassurance judicieuse à cet emplacement. Pour faciliter la prise de contact sur mobile, demandez à votre prestataire de modifier le code source de votre site pour rendre le numéro de téléphone cliquable avec ce type de code : <a href= “tel:0184161615”>01 84 16 16 15</a>. En réalisant un clic au doigt sur ce lien, le numéro de téléphone est automatiquement composé par l’appareil. Puis présentez la liste des caractéristiques produit, celle-ci continuera de rassurer et convaincre votre visiteur parvenu jusque là. La fiche technique sera un complément de tout ce que vous n’avez pas pu citer dans la description courte. Pour parfaire votre réassurance vous afficherez les témoignages de vos clients. Qu’ils soient positifs ou moins bons vous devriez tous les faire apparaître pour démontrer que vous n’avez rien à cacher. Pour éviter toute confusion, vous rédigerez un mini mode d’emploi en une phrase qui dissuadera qu’on vous laisse des avis sur la livraison, car cela ne concerne pas le produit mais le service après-vente. Et bien entendu vous ne créerez pas vous même de faux avis.

“Si vous souhaitez ajouter quelques pictogrammes qui présentent la qualité de vos services, notez que moins vous en ajouterez, plus votre communication sera efficace”

LEVIERS E-MARKETING
convertissez plus

NAVIGATION
L’efficacité d’une boutique e-commerce qui convertit repose sur une bonne organisation, mais aussi sur des fonctionnalités précises. Cross-selling, programme fidélité ou encore automatisation du processus de relation client, autant de leviers qui vous aideront à mieux et plus convertir !

LES PRODUITS complémentaires
Les produits similaires (upselling) proposent généralement d’autres produits de la même marque ou de la même catégorie. Ces recommandations sont parfois trop globales pour intéresser l’internaute, cependant ce peut être un bon compromis en attendant de réaliser des suggestions plus ciblées à l’aide d’un module ou d’un développement sur-mesure.
Les ventes croisées sont d’excellentes preuves sociales. Il s’agit de suggestions automatiques basées sur les précédents achats des clients. Certaines fonctionnalités vont encore plus loin en affinant ces résultats selon le profil du client (âge, sexe, zone géographique, etc).

MESSAGESautomatisés
L’envoi de messages automatisés vous libérera des tâches répétitives. Emailing et sms automatisés vous feront gagner du temps tout en ciblant les attentes des destinataires. Ces outils permettent de relancer un client en tenant compte de ses habitudes d’achat, ou un prospect en cas d’abandon de panier. D’une manière plus générale vous pourrez communiquer sur des produits en promotion et proposer des avantages commerciaux.
Avec une technique plus poussée vous établirez un scénario, puis un algorithme dénichera pour vous les meilleurs produits à proposer à chaque client en se basant sur le contenu de ses précédentes recherches, paniers et commandes sur tous les supports. Ces systèmes de fidélisation client sont conçus pour ne pas solliciter une même personne de trop nombreuses fois.

PROGRAMME de fidélité
Plus de 75% des internautes s’inscrivent à un programme de fidélité, il serait dommage de vous en priver. Le programme fidélité est un outil attrayant qui incite le client à acheter de nouveau et fidélise à long terme. A chaque achat le client cumule des points qui sont ensuite convertis en euros. Lors d’une prochaine commande il peut déduire ce montant collecté

OPTIMISEZ votre tunnel de commande

Le tunnel de commande est la dernière étape du parcours client sur un site e-commerce. Les éléments qui le composent doivent être organisés de la façon la plus logique possible afin que la finalisation de la commande se présente comme une évidence à l’internaute. Deux possibilités s’offrent à vous pour agencer cet espace : le tunnel d’achat classique dans lequel l’internaute clique sur un bouton « Continuer » jusqu’à atteindre la page de paiement, ou la page de commande en une étape : « One Page Checkout ». Quelle que soit votre préférence, vous devrez éliminer toute distraction inutile et présenterez un tunnel de commande minimaliste pour aider l’internaute à se concentrer sur un seul objectif : L’ACHAT

CRÉATION DE COMPTE et connexion client

L’étape de la création de compte client est une étape cruciale. Elle doit être à  la fois simple et rapide pour ne pas rebuter les indécis, tout en permettant de  récupérer le plus d’informations possibles utiles pour la vente, ou le travail  du service commercial !

Création de compte & connexion client Les moyens de connexion et création de compte proposés aux clients devraient idéalement correspondre à leur profil. S’agit-il d’un public adepte des réseaux sociaux, d’acheteurs sur mobile, de professionnels ? En incitant les internautes à créer un compte sur votre site, cela vous permettra de pouvoir analyser ensuite leur comportement et leurs préférences d’achat.

LE COMPTE CLASSIQUE
La création d’un compte est généralement perçue comme une corvée par le client : il faut renseigner son e-mail, nom, téléphone, adresse postale… puis trouver une idée de mot de passe. Les internautes y voient souvent une perte de temps, craignent de recevoir des publicités ou des relances commerciales, autant de freins susceptibles de faire renoncer à l’achat. Comme la création d’un compte peut en rebuter plus d’un, rassurez les internautes ou rendez cette étape facultative.

LE COMPTE INVITÉ
Trois fois sur quatre un internaute ne renouvelle pas sa commande après un premier achat. Avec le compte invité, l’internaute n’est plus contraint d’ouvrir un compte superflu pour commander. Il lève le frein du mot de passe et réduit l’abandon de panier de plus de 20%. C’est également un argument de plus pour les clients qui ne souhaitent pas enregistrer leurs informations personnelles sur un site qu’ils ne connaissent pas.

LA CONNEXION SOCIALE
La connexion sociale fait bénéficier l’internaute d’une création de compte instantanée. Ses informations renseignées sur les réseaux sociaux ou sur d’autres sites (Amazon, Paypal, Google) sont récupérées pour créer son compte à sa place. Cet outil de connexion rapide est une alternative pertinente pour ceux qui commandent depuis un téléphone portable. Vérifiez dès maintenant les statistiques Google de votre site pour connaître le volume de votre trafic sur mobiles.

7 SOLUTIONS D’OPTIMISATION

1. Soyez clair en indiquant les étapes du tunnel de commande dès le début du processus d’achat : Contenu du panier > Identification > Livraison > Paiement.
2. Disposez le formulaire de création de compte sous le récapitulatif de sa sélection produit. Quand le client est identifié vous pouvez personnaliser les prochaines étapes : indiquer les frais de port réels en fonction de son adresse, le relancer par mail s’il abandonne son panier.
3. N’hésitez pas à proposer une offre de bienvenue pour l’encourager à créer un compte : livraison offerte, coupon de réduction,…
4. Supprimez les champs inutiles pour simplifier la création du compte : civilité, date de naissance, département, second numéro de téléphone. L’adresse postale peut être renseignée à l’étape suivante si vous proposez un tarif de livraison unique. L’identification visuelle des erreurs de saisie permettent aussi un remplissage plus confortable du formulaire.
5. Pour inciter l’internaute à créer un compte rappelez-lui qu’il pourra suivre l’évolution de sa commande, gérer ses adresses, constituer une wishlist et cumuler des points de fidélité à chaque achat. Autant de bénéfices qui lui permettront de réaliser plus rapidement ses prochaines commandes.
6. Mettez-le en confiance avec une case à cocher : [] Je ne souhaite pas créer de compte maintenant, [] Je ne veux pas recevoir de messages par la suite, [] J’aimerai recevoir les bons plans du mois.
7. Réduisez la zone de connexion à l’essentiel : email + mot de passe. Ainsi qu’un lien pour récupérer le mot de passe en cas d’oubli.
Proposer au moins deux solutions différentes de création
de compte à ses clients augmente le taux de conversion. En connaissant vos clients vous pourrez améliorer leur expérience de navigation et leur faire gagner un temps précieux lors des prochaines commandes. La création de compte et la connexion client ne seront plus des freins dans l’expérience de navigation de vos clients.

Toutes les données à caractère personnel permettant d’identifier une personne parmi une population donnée ne devraient plus être demandées au client. Depuis l’apparition de la RGPD, les informations qui ne sont pas indispensables ne devraient plus être obligatoires.

TRANSPORTEURS, PRIX ET PORT OFFERT

les clés de la livraison Plus de 70% des abandons de panier surviennent à cette étape sensible. Pourtant la livraison peut se révéler être un puissant outil de conversion lorsqu’elle est adaptée. Le prix et le délai sont les principaux aspects que vous devrez
affiner pour éviter de diminuer l’enthousiasme de l’internaute et parfaire votre offre.

Les principales causes d’abandon de panier
• Des frais de port trop élevés
• Un seuil de livraison gratuite loin du panier moyen
• Peu de choix au niveau des transporteurs
• Un manque d’information sur la date de livraison
• Un délai de livraison trop long
Votre prospect est arrivé jusque là, ce n’est pas le moment de le faire fuir à l’étape de la livraison

Le prix, le nerf de la guerre
La plupart des internautes ne finalisent pas leur commande en raison d’un coût de livraison trop élevé. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à utiliser le panier comme un comparateur de prix pour vérifier quel site e-commerce propose le tarif de livraison le moins onéreux, puis achètent sur le site le moins cher. Si vous pensiez marger sur les frais de port pour augmenter votre chiffre d’affaire vous devriez y renoncer. Mieux vaut augmenter sensiblement le prix de vente de ses produits plutôt que de freiner l’internaute dans le tunnel de commande. Enfin n’hésitez pas à comparer vos tarifs de livraison à ceux pratiqués par vos concurrents.
Certains renoncent à passer commande quand le montant de leur panier ne permet pas de bénéficier de la livraison offerte. Ne soyez pas trop gourmand mais stratégique : offrez la livraison à partir d’un seuil de quelques euros au dessus du panier moyen ou du produit le moins cher (produit le moins cher à 49€ = livraison gratuite à partir de 50€ d’achat).
Lorsque le tunnel de commande ne révèle le montant des frais de port qu’au dernier moment, cela crée une déception chez l’internaute qui peut se conclure par un abandon de panier. Efforcez-vous d’être transparent le plus tôt possible sur ce point.
Misez sur la qualité de vos services pour justifier des frais de port élevés si vous ne pouvez pas faire autrement (en cas de vente d’articles volumineux par exemple). Proposer des garanties supplémentaires comme un délai de retour produit plus souple, une livraison à l’étage, une garantie contre la casse, seront des réassurances supplémentaires.

Le délai de livraison
Bien qu’elle soit généralement proposée en 24H, la livraison atteint en France une moyenne réelle de 3 à 5 jours ouvrés. Disposant de moins de ressources humaines pour la préparation des commandes, les petites enseignes sont moins réactives et souvent débordées lors des périodes d’opérations spéciales : soldes, fêtes de fin d’année, produit/ service saisonnier. Quelle que soit la taille de votre structure vous devriez indiquer clairement vos jours et délais de livraison, vous pouvez également faire de cette information en argument de vente : Commandez lundi avant 12H pour être livré mercredi. Organisez vos modes de livraison du plus urgent au moins pressé : commencez si possible par un service de coursier, puis les modes de livraison plus lents Adaptez ces recommandations au profil de votre site et à votre offre produit. Un délai de livraison plus long sera moins impactant si vous commercialisez des articles volumineux à prix élevé, d’autant plus s’ils nécessitent un montage ou une installation particulière à réception : cuisine intégrée, chalet de jardin, sauna… L’acheminement du colis devra être facile à suivre quelles que soient ses dimensions et sa destination.

Zoom sur les transporteurs
Que ce soit justifié ou non, certaines enseignes peuvent avoir un impact émotionnel négatif sur le client : La Poste abîme les colis, Chronopost coûte cher, le Relais colis n’est pas pratique… Plus vous proposerez de transporteurs, plus vous diminuerez les efforts de l’acheteur car il pourra vite repérer celui qu’il sélectionne d’ordinaire lorsqu’il commande en ligne.
Vous éviterez les affichages en tableau à entrées multiples car ils sont difficiles à lire. Pour motiver l’internaute à passer à l’étape suivante, le processus de sélection du transporteur doit être le plus simple et le plus clair possible.

LE PAIEMENT
dernière étape à ne pas minimiser 

Nous arrivons à l’étape cruciale du parcours de l’internaute : le paiement. Celle-ci se doit d’être irréprochable pour ne pas perdre le client si près du but.

Élargissez votre gamme de moyens de paiement En proposant plusieurs moyens de paiement vous augmenterez vos chances que l’internaute retrouve le sien. De trop nombreux abandons de panier surviennent à cette étape faute de choix. Il est indispensable que l’acheteur ait la possibilité de payer par carte bancaire et Paypal, car ce sont aujourd’hui les moyens de paiement les plus utilisés. Vous compléterez par des moyens de paiement alternatifs (chèque, virement, Payplug, cartes prépayées, Skrill) ou spécifiques à chaque pays si vous vendez à l’étranger. Ainsi qu’une fonctionnalité comme Amazon pay pour sa facilité d’utilisation. Le paiement en plusieurs fois sans frais sera également pertinent pour les montants élevés. Optimisez l’achat sur mobile Pour faciliter l’achat sur tablettes et smartphones l’ensemble de votre page et chaque moyen de paiement devront être parfaitement adaptés en responsive. Pour optimiser l’expérience utilisateur, intégrez un pavé numérique pour la saisie des nombres (numéro de carte de crédit, date de validité…) et assurez-vous que les zones cliquables soient suffisamment grandes pour permettre le clic au doigt.Vous pourrez compléter par de nouveaux moyens de paiement par mobile comme ApplePay, Samsung Pay ou PayPlug.

Personnalisez la page de paiement augmente le taux de conversion et fidélise le client. Nous vous proposons 3 manières de rendre votre page de paiement plus attrayante :
• Adaptez la page de paiement aux couleurs de votre site pour soigner votre image de marque et mettre vos clients en confiance.
• Epurez le design pour éviter toute distraction tout en améliorant le temps de chargement.
• Habillez votre page de paiement d’un visuel adapté à la période de l’année pour vous démarquer de la concurrence.

Sécurisez pour rassurer
Votre site e-commerce devra disposer d’une connexion sécurisée https pour rassurer l’internaute. Précisez-lui que ses informations bancaires ne seront pas stockées sur votre site et qu’il dispose d’un système de validation 3D Secure pour ses paiements par carte bancaire (validation par sms). Les moyens de paiement sécurisés réduisent les fraudes et les échecs de paiement. L’erreur de paiement est un rejet par la banque au moment de l’achat.

Récapitulatif des points essentiels

Pour que chaque client puisse validerConservez uniquement les éléments indispensables dans votre page de paiement. Plus elle sera claire, mieux l’acheteur pourra finaliser sa commande dans de bonnes conditions.
sa commande et réaliser son paiement sans difficulté, voici un récapitulatif des points essentiels pour vous aider à réduire les abandons de panier :

  1. Proposez des moyens de paiement connus pour que l’internaute retrouve son système préféré.
  2. Conservez uniquement les éléments indispensables dans votre page de paiement. Plus elle sera claire, mieux l’acheteur pourra finaliser sa commande dans de bonnes conditions.
  3. Personnalisez votre page de paiement et rendez-la responsive pour améliorer l’expérience d’achat sur tous les terminaux.
  4. Vérifiez régulièrement si vos moyens de paiement fonctionnent, car vos clients ne vous préviendront pas forcément si l’un d’entre eux s’avère défaillant. En étant vigilant vous pourrez réagir immédiatement en cas de problème
  5. En cas d’erreur de paiement par carte bancaire, prenez les devants en appelant votre client pour l’aider à finaliser sa commande.

En résumé

Header et footer, je regroupe mes indispensables
Page d’accueil, je structure pour fluidifier la navigation
Catégories, je travaille mon rayonnage
Fiche produit, je convaincs
Leviers e-marketing, je convertis plus
Compte client, je pousse à l’inscription
Livraison, je rassure Paiement, je conclus !